Flash Note

Focus 3 : Rôle moteur du secteur manufacturier au Mexique Plongez au cœur des économies émergentes

20.12.2016

En 2014, au Mexique, le marché immobilier représentait 12% du PIB du pays.

Les sociétés de placement immobilier mexicaines, appelées « Fibras », bénéficient de la forte compétitivité du secteur manufacturier, principal moteur de la croissance économique mexicaine. La plupart des loyers (entre 75% et 95%) sont libellés en dollars et, comme les loyers industriels demeurent modérés par rapport au reste de l’Amérique latine, il y a encore un potentiel de croissance considérable dans les années à venir.

L’économie mexicaine a un faible niveau d’endettement et un fort potentiel de développement de ses exportations de biens manufacturés, en raison de la compétitivité des coûts locaux, même par rapport à la Chine, et de sa proximité avec les Etats-Unis. Parallèlement, la volonté du président Peña Nieto de stimuler les investissements d’infrastructures devrait contribuer à l’industrialisation du pays sur le long terme, qui de fait soutiendra le secteur immobilier.

En 2014, au Mexique, le marché immobilier représentait 12% du PIB du pays et l’on prévoit qu’il pèsera 141,9 milliards de dollars en 2018 contre 110 milliards de dollars en 2010, soit une hausse de 30%(1).

Graphique-Focus3-nouveau-FR.png

Gauche : Carmignac, INEGI, Morgan Stanley Research, 30/06/2015
Droite : Carmignac, Bloomberg, ILO, BLS, SHCP, Morgan Stanley Research, International Monetary Fund, juin 2016

Notre sélection

  • Fibra Macquarie

    Fibra Macquarie est une société immobilière mexicaine spécialisée dans la location et la gestion de biens immobiliers industriels. Elle détient l’un des portefeuilles les plus importants de biens de ce type, avec 274 propriétés industrielles et 17 propriétés commerciales, avec une forte exposition à l’industrie automobile. La société offre un rendement sur dividende attractif de 8,3% en 2016, qui devrait atteindre 8,9% en 2018. Or, comme la plupart des loyers sont libellés en dollars, c’est l’équivalent d’un rendement sur dividendes supérieur à 8% en dollars. Nous avons acquis une participation dans la société fin 2013, qui fait actuellement partie du portefeuille de Carmignac Emergents.

    Carousel_1.png

  • Fibra Terrafina

    En septembre 2013, nous avons acquis Fibra Terrafina pour notre Fonds Carmignac Portfolio Emerging Discovery. La société gère plus de 200 propriétés industrielles, soit environ 5% du parc immobilier industriel au Mexique.

    Terrafina détient des biens de premier choix, relativement récents et voués pour l’essentiel à l’activité manufacturière. Ils se distinguent également par la durée des baux et leur fort taux de renouvellement (près de 91%). Par ailleurs, la société dispose d’une équipe de gestion chevronnée qui a su multiplier les acquisitions relutives.

    Terrafina offre des résultats financiers et un bilan robustes ainsi que des rendements sur dividende élevés (estimé à 6,6% en 2016 et 7,8% en 2017). De plus, la société tire parti de la faiblesse du peso mexicain, 97% de ses baux étant libellés en dollars.

    Carousel_2.png

Medaillon_em