Flash Note

5 minutes avec Guillaume Rigeade et Eliezer Ben Zimra

par
02.10.2019

Guillaume Rigeade et Eliezer Ben Zimra gèrent Carmignac Portfolio Unconstrained Euro Fixed Income, un Fonds UCITS obligataire international qui déploie des stratégies de taux et de crédit à travers le monde en couvrant de manière systématique le risque de devises.

Pourquoi avez-vous rejoint Carmignac ?

Eliezer BEN ZIMRA : Avec une quarantaine de gérants et analystes sur environ 280 collaborateurs, Carmignac place le métier de gérant au cœur de la société. Travailler au sein d’une société indépendante nous confère une liberté essentielle pour nos décisions d’investissement.

Nous bénéficions également au quotidien des différentes expertises de l’ensemble de l’équipe de gestion, avec dans un premier temps des analystes et économistes au service des gérants qui nous aident à décrypter les sujets macro-économiques, les politiques monétaires et budgétaires, et dans un second temps à sélectionner les instruments les plus attractifs sur les marchés de dettes émergentes, du crédit, des financières et de crédit structuré (plus particulièrement sur CLOs qui sont des obligations adossées à des prêts d’entreprises).

Cette approche combinant analyse « top-down » et sélection « bottom-up » conjuguée à un univers d’investissement large devrait nous aider à générer des rendements ajustés du risque conforme à ce que nous avons pu délivrer dans le passé malgré le contexte actuel de taux négatif.

Guillaume RIGEADE : On a également ressenti une volonté forte de la part de Carmignac, plus particulièrement Rose Ouahba (responsable de l’équipe taux), de compléter sa gamme de produits obligataires flexibles pour répondre aux attentes des clients. Avec plus de 60% des encours de la société investis sur les marchés obligataires, Carmignac est reconnu comme un acteur majeur sur la classe d’actifs.

Par ailleurs, avec une volatilité annuelle attendue de notre Fonds Carmignac Portfolio Unconstrained Euro Fixed Income entre 3% et 5%, notre Fonds se situe au sein de la maison à mi-chemin entre Carmignac Sécurité (fonds obligataire européen de faible duration) et Carmignac Portfolio Unconstrained Global Bond (fonds obligataire international disposant d’une fourchette de sensibilité large) en matière de profil rendement/risque.

Avec déjà 900 millions d’euros sous gestion, le potentiel de collecte sur ce produit est important car il dispose d’une contrainte de capacité à niveau beaucoup plus élevé au travers d’un univers d’investissement large comme le mentionnait Eliezer.

Garderez-vous le même style de gestion qu’auparavant ?

Guillaume RIGEADE : Oui. Nous cherchons à capturer les opportunités obligataires à travers le globe, en couvrant systématiquement le risque de change de nos investissements étrangers. Pour cela, notre processus d’investissement continuera de s’appuyer sur nos trois piliers historiques : une allocation d’actifs sur les différents segments obligataires, un pilotage actif et flexible de la sensibilité aux taux d’intérêt et une forte sélectivité en matière de choix d’émetteurs, d’émissions et d’instruments.

Eliezer BEN ZIMRA : Notre approche est parfaitement en lien avec l’ADN de la maison Carmignac. A l’instar des autres gérants de la maison, nous avons toujours été indépendants des contraintes de nos indicateurs de référence, avec la volonté de générer une performance ajustée du risque sur le moyen et long-terme pour nos clients, tout en gardant une volatilité en ligne avec le marché.

Comment générer de la performance dans cet environnement de taux bas ?

Guillaume RIGEADE : Même si la quête de rendements de la part des investisseurs devrait se poursuivre, nous maintenons une sensibilité modérée aux taux d’intérêt actuellement proche de 3 (notre fourchette de sensibilité peut varier entre -3 et +8). Cependant, nous trouvons des poches de valeurs attractives au sein des différents segments et sous-segments obligataires.

Au sein des souverains des pays développés, nous conservons une sensibilité positive aux taux américains, les marchés anticipant 3 nouvelles baisses de taux d’ici fin 2020. En cas de confirmation du ralentissement économique outre-Atlantique, ces anticipations de marchés pourraient même ne pas suffire et davantage de baisses de taux devraient être valorisées par les investisseurs.

En Europe, nous privilégions la Grèce, qui bénéficie de l’implémentation de réformes structurelles et de l’amélioration des perspectives de croissance sous l’impulsion du nouveau premier ministre Mitsotakis. L’ambition de ramener la qualité de crédit du pays en territoire « investment grade » sous 18 mois nous paraît agressive, mais la trajectoire que prend le pays hellénique est favorable aux créditeurs.

Nous maintenons également une position acheteuse tactique sur les emprunts d’État italiens, soutenus par un contexte de liquidités abondantes en Europe. De plus, la rhétorique anti-européenne à laquelle Matteo Salvini nous avait habitué ces dernières années devrait se dissiper avec la nouvelle coalition Mouvement 5 étoiles / Parti démocratique à la tête du pays.

Eliezer BEN ZIMRA : Au sein de l’univers émergents, bien que nous ayons initié certaines positions en dette externe sur le Mexique, nous attendons un dollar plus faible avant de revenir plus massivement sur la classe d’actifs.

Enfin sur la partie crédit, les marchés n’ont pas échappé à la répression financière et ils sont indéniablement chers. Toutefois, comme nous sommes bien avancés dans un cycle de crédit déjà très long, nous pensons que l’aversion au risque grandissante alimente la dispersion. Aujourd’hui notre construction de portefeuille est caractérisée par un positionnement prudent. Nous avons initié des positions acheteuses sur les dérivés de crédit sur indice afin de réduire le bêta de marché et nous nous concentrons sur certaines situations spécifiques, des entreprises des marchés émergents sous pressions et des CLO (« Collateralised loans obligations »).

Carmignac Sécurité

Principaux risques du Fonds

TAUX D’INTÉRÊT: Le risque de taux se traduit par une baisse de la valeur liquidative en cas de mouvement des taux d'intérêt.

CRÉDIT: Le risque de crédit correspond au risque que l’émetteur ne puisse pas faire face à ses engagements.

PERTE EN CAPITAL: Le portefeuille ne bénéficie d’aucune garantie ou protection du capital investi. La perte en capital se produit lors de la vente d’une part à un prix inférieur à son prix d’achat.

RISQUE DE CHANGE: Le risque de change est lié à l’exposition, via les investissements directs ou l'utilisation d'instruments financiers à terme, à une devise autre que celle de valorisation du Fonds.

Le Fonds présente un risque de perte en capital.

Carmignac Portfolio Unconstrained Global Bond

Principaux risques du Fonds

CRÉDIT: Le risque de crédit correspond au risque que l’émetteur ne puisse pas faire face à ses engagements.

TAUX D’INTÉRÊT: Le risque de taux se traduit par une baisse de la valeur liquidative en cas de mouvement des taux d'intérêt.

RISQUE DE CHANGE: Le risque de change est lié à l’exposition, via les investissements directs ou l'utilisation d'instruments financiers à terme, à une devise autre que celle de valorisation du Fonds.

GESTION DISCRÉTIONNAIRE: L’anticipation de l’évolution des marchés financiers faite par la société de gestion a un impact direct sur la performance du Fonds qui dépend des titres selectionnés.

Le Fonds présente un risque de perte en capital.

Carmignac Portfolio Unconstrained Euro Fixed Income

Principaux risques du Fonds

TAUX D’INTÉRÊT: Le risque de taux se traduit par une baisse de la valeur liquidative en cas de mouvement des taux d'intérêt.

CRÉDIT: Le risque de crédit correspond au risque que l’émetteur ne puisse pas faire face à ses engagements.

RISQUE DE CHANGE: Le risque de change est lié à l’exposition, via les investissements directs ou l'utilisation d'instruments financiers à terme, à une devise autre que celle de valorisation du Fonds.

ACTION: Les variations du prix des actions dont l'amplitude dépend de facteurs économiques externes, du volume de titres échangés et du niveau de capitalisation de la société peuvent impacter la performance du Fonds.

Le Fonds présente un risque de perte en capital.