Flash Note

Carmignac Patrimoine vers 2019

17.01.2019

Perspectives 2019

Les effets de la collision entre le nouveau régime de liquidité et le ralentissement de la croissance devraient se prolonger.

La problématique identifiée en 2018 reste inchangée en 2019 et exerce une pression considérable sur les marchés actions. Les secteurs de croissance dotés d’une bonne visibilité pourraient reprendre leur surperformance relative. Sur les marchés obligataires, la reconfiguration de l’offre et de la demande des emprunts d’État mettra à l’épreuve les taux cœurs. En période d’aversion élevée au risque, les émetteurs les plus solides serviront également d’actifs refuges.

De la stratégie à l’action

Sur les marchés actions : sélection de valeurs à forte visibilité
Nous pensons que les entreprises et pays les plus faibles deviendront encore plus faibles, tandis que les plus forts bénéficieront essentiellement de tous les flux. En conséquence, les valorisations devraient être soutenues par la qualité.

Sur les marchés obligataires : une stratégie “barbell” associée à une gestion active.
L'abandon progressif de cette longue période d'injections de liquidités et de suppression de la volatilité des Banques centrales nécessitent une augmentation des liquidités tout en investissant de manière sélective dans des taux qui offrent un profil de risque plus élevé.

  • Augmentation des liquidités et gestion des expositions

    Exposition aux marchés actions
    Nous avons réduit le nombre de positions, afin de nous concentrer uniquement sur nos convictions les plus fortes. Ceci nous a permis d’obtenir un portefeuille bien équilibré entre des liquidités (et quasi-liquidités) revues à la hausse et nos convictions fortes.

    Exposition aux marchés obligataires
    Nous privilégions les obligations souveraines européennes périphériques et une allocation sélective aux situations spéciales de crédit et aux obligations souveraines émergentes.

  • Concentration sur les convictions clés

    Exposition technologique
    Nous sommes attentifs aux niveaux de valorisation sur nos valeurs de croissance. Nous avons vendu nos positions ayant une valorisation élevée afin accroître nos investissements sur les valeurs offrant des multiples plus faibles.



    Exposition aux secteurs de consommation et de la santé
    Nous investissons de manière sélective sur des valeurs de qualité.

PRINCIPAUX RISQUES DU FONDS

ACTION : Les variations du prix des actions dont l'amplitude dépend de facteurs économiques externes, du volume de titres échangés et du niveau de capitalisation de la société peuvent impacter la performance du Fonds. TAUX D’INTÉRÊT : Le risque de taux se traduit par une baisse de la valeur liquidative en cas de mouvement des taux d'intérêt. CRÉDIT: Le risque de crédit correspond au risque que l’émetteur ne puisse pas faire face à ses engagements. RISQUE DE CHANGE : Le risque de change est lié à l’exposition, via les investissements directs ou l'utilisation d'instruments financiers à terme, à une devise autre que celle de valorisation du Fonds. Le Fonds présente un risque de perte en capital.