La Lettre d'Edouard Carmignac

[Management Team] [Author] Carmignac Edouard

Janvier 2016 Edouard Carmignac prend la plume pour commenter les enjeux économiques, politiques et sociaux du moment.

Paris, le

Madame, Monsieur,

  Comme vous vous en souviendrez peut-être, nous avons été amenés dès septembre dernier à faire preuve d’une grande prudence, étayée par notre analyse d’une fragilisation croissante des marchés. Alors que les bourses mondiales étaient animées d’une reprise qui nous semblait complaisante, nous nous demandions jusques à quand les marchés se maintiendraient en état d’apesanteur.

  Nous avons désormais la réponse. Le nouvel accès de faiblesse du Yuan a refait prendre conscience aux investisseurs des menaces que fait peser l’affaiblissement de la croissance chinoise sur l’activité mondiale, deux semaines après que la FED ait cru pouvoir s’offrir le luxe d’amorcer une hausse graduelle de ses taux directeurs. Ce début de compression de la liquidité globale intervient alors que la conjoncture américaine multiplie des signes d’essoufflement, que les prix de la plupart des matières premières sont en chute libre, mettant en péril nombre de pays émergents endettés, et qu’en Europe les programmes d’assainissement de la dépense publique se heurtent à une hostilité croissante. Angela Merkel, clef de voûte actuelle de la gouvernance de l’Union, est elle-même mise en difficulté par l’afflux des migrants.

  Aussi, à leurs niveaux de valorisation actuels, la plupart des marchés actions ne nous semblent pas refléter l’accumulation des risques encourus. Nous continuons à faire preuve d’une vigilance et prudence extrêmes, notre souci primordial demeurant la protection de la valeur de vos actifs dans une période qui s’annonce difficile. Elle comportera néanmoins nombre d’opportunités que nous veillerons à mettre à profit.

  La schizophrénie des marchés est alimentée par le couple infernal de la peur et de la cupidité. Je tiens à vous remercier de la confiance dont vous nous avez honorés ces derniers mois où notre prudence a pu vous sembler excessive. Alors que les bourses s’annoncent agitées, le maintien de votre confiance sera primordial.

  Dans cette attente, je me permets en ce début d’année de vous présenter mes meilleurs vœux de bonheur et de relative sérénité.

Édouard Carmignac