Carmignac

Carmignac Patrimoine : Lettre des gérants de portefeuille

Carmignac Patrimoine a perdu 2,09 % au troisième trimestre 2021, contre un gain de 1,22 % pour son indice de référence¹, ramenant la performance du fonds depuis le début de l’année à +1,31 %, contre +8,14 % pour l’indice de référence.

  • -2,09%
    Performance de Carmignac Patrimoine

    au 3ème trimestre 2021 pour la part A EUR Acc.

  • +1,22%
    Performance de l’indicateur de référence*

    au 3ème trimestre 2021.

  • +25,24%
    Performance depuis que Rose et David gèrent le Fonds*

    contre 18,17% pour la moyenne de la catégorie3

Analyse de la performance trimestrielle

Les marchés ont connu des fluctuations relativement prononcées au troisième trimestre et ont enregistré des performances globalement contrastées. Dans le sillage de la montée des pressions inflationnistes et des perspectives de ralentissement de la croissance, les marchés ont quitté leur trajectoire haussière en septembre. Les craintes d’inflation et d’inflexion potentielle de la politique monétaire ont alimenté une hausse des taux américains et une appréciation du dollar. Cette dynamique a également pesé sur les marchés actions développés après un rebond soutenu par la publication de solides résultats d’entreprises pour le 2ème trimestre. Enfin, les marchés chinois ont dévissé sous l’effet des annonces du gouvernement sur le durcissement de la réglementation des marchés.

Au cours du trimestre, le Fonds a maintenu une exposition aux actifs risqués. Bien que notre allocation aux actions se concentre principalement sur la croissance durable, notre exposition au crédit est orientée vers des secteurs plus cycliques comme l’énergie et la finance. Notre sélection de titres s’est relativement bien comportée aux États-Unis, notamment Salesforce, Netflix et Alphabet. Sur le front du crédit, notre sélection d’obligations s’est également révélée payante. Cependant, cela n’a pas empêché le Fonds d’enregistrer une performance négative, sous l’effet de notre exposition aux actions chinoises construite autour de sociétés à croissance durable. L’actualité des derniers mois a pesé sur le sentiment des investisseurs, le gouvernement chinois s’efforçant de mettre en place une réglementation plus claire affectant différents secteurs et notamment la technologie. Outre ces mesures réglementaires, le défaut potentiel d’Evergrande, un grand promoteur immobilier chinois, a suscité des craintes d’éventuelles retombées additionnelles. Autant de facteurs qui ont fortement pesé sur les actions chinoises au cours du trimestre. Pour contrebalancer cette exposition aux actifs risqués, nous avons utilisé notre flexibilité pour atténuer l’impact de la hausse des taux en septembre via nos positions courtes sur les taux américains. Toutefois, notre approche prudente de l’exposition aux actions a pesé sur la performance du fonds sur la période.

Perspectives et positionnement

Pour les prochains mois, il faut s’attendre à un ralentissement de la croissance économique accompagné d’une remontée des anticipations d’inflation, faisant qu’il pourrait être très difficile d’aboutir à une politique monétaire optimale. Le principal risque associé à ce scénario concernera les marchés obligataires. Même si nous préférons maintenir une duration faible, voire négative sur les principaux taux (États-Unis et Allemagne essentiellement), nous équilibrons cette prudence avec une poche de portage axée sur une sélection d’actifs à haut rendement parmi les marchés émergents et le crédit. Ces actifs soigneusement sélectionnés devraient bien résister dans un scénario d’accroissement des pressions inflationnistes, sachant qu’ils tendent à être mieux protégés grâce à leur duration plus courte et à des coupons plus élevés. En outre, nous nous concentrons sur les situations qui ont tendance à profiter des pressions inflationnistes, notamment le crédit des secteurs de l’énergie et des matières premières. Notre exposition aux taux souverains se limite à certaines dettes émergentes comme celle de la Corée du Sud, où le rehaussement des taux a été réévalué de façon excessive compte tenu des risques baissiers qui pèsent sur la croissance à moyen terme. En ce qui concerne les marchés actions, dans la mesure où les taux d’intérêt pourraient augmenter au moment même où la croissance ralentit, les entreprises moins dépendantes du cycle et bénéficiant d’un pouvoir de fixation des prix devraient mieux se comporter que le reste du marché. Les autres risquent de pâtir à la fois d’une moindre activité et d’une contraction des marges. Cette stratégie ne nous empêche pas d’accorder une attention particulière aux valorisations qui pourraient se retrouver sous pression à un moment donné. Notre portefeuille reste construit autour des thèmes clés que sont 1) le nouveau consommateur (14 %), avec des acteurs du e-commerce tels que le Chinois JD.com et Amazon, les marques de vêtements de sport Lululemon et Puma ainsi que le groupe de luxe Hermes, 2) l’économie numérique (14 %), avec des sociétés Fintech comme Square et Affirm, ainsi que la plateforme de transport et de livraison de repas Uber, 3) les soins de santé de pointe (7 %), avec des entreprises comme le Chinois Wuxi Biologics et le prestataire américain de soins de santé Anthem, et 4) le changement climatique (3 %) avec le producteur coréen de batteries LG Chem et le spécialiste américain de l’énergie solaire résidentielle SunRun.

Enfin, en ce qui concerne la Chine, la réglementation plus claire pour les grandes entreprises devrait être positive à long terme pour les marchés chinois, car elle offrira aux investisseurs une meilleure visibilité sur les modèles économiques et améliorera les normes de gouvernance d’entreprise. Toutefois, la sélectivité reste essentielle. En ce qui concerne les actions, nous nous concentrons principalement sur les segments pour lesquels le scénario négatif intégré par les investisseurs n’est pas justifié, et sur ceux très peu exposés au risque de durcissement de la réglementation ou bénéficiant du soutien direct du gouvernement (les champions chinois - le développement de médicaments, la transition écologique). Toutefois, afin de réduire le risque global du portefeuille, nous avons pris des bénéfices sur nos positions en obligations souveraines de la région car le gouvernement pourrait soutenir l’économie en émettant davantage de dette plutôt qu’au travers d’une politique monétaire plus accommodante.

Dans l’ensemble, nous adoptons une solide approche de construction de portefeuille caractérisée par une exposition équilibrée entre les actifs risqués (exposition de 40 % aux actions et de 29 % au crédit au 30/09/2021), une gestion active de la duration (autour de 0) et un niveau élevé de liquidités (17 %).

Carmignac Patrimoine

Rechercher la meilleure allocation d'actifs dans toutes les conditions de marché

Découvrez la page du fonds

Carmignac Patrimoine A EUR Acc

ISIN: FR0010135103
2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023 2024 (YTD)
?
Depuis le début de l'année
Carmignac Patrimoine A EUR Acc +8.81 % +0.72 % +3.88 % +0.09 % -11.29 % +10.55 % +12.40 % -0.88 % -9.38 % +2.20 % +3.99 %
Indicateur de référence +15.97 % +8.35 % +8.05 % +1.47 % -0.07 % +18.18 % +5.18 % +13.34 % -10.26 % +7.73 % +2.40 %

Défilez à droite pour voir le tableau dans sa totalité

3 ans 5 ans 10 ans
Carmignac Patrimoine A EUR Acc -2.54 % +2.39 % +1.96 %
Indicateur de référence +2.63 % +4.73 % +6.49 %

Défilez à droite pour voir le tableau dans sa totalité

Source : Carmignac au 30/04/2024

Coûts d'entrée : 4,00% du montant que vous payez au moment de votre investissement. Il s'agit du maximum que vous serez amené à payer. Carmignac Gestion ne facture pas de frais d'entrée. La personne en charge de la vente du produit vous informera des frais réels.
Coûts de sortie : Nous ne facturons pas de frais de sortie pour ce produit.
Frais de gestion et autres frais administratifs et d’exploitation : 1,51% de la valeur de votre investissement par an. Cette estimation se base sur les coûts réels au cours de l'année dernière.
Commissions liées aux résultats : 20,00% max. de la surperformance dès lors que la performance depuis le début de l'exercice est positive, dépasse la performance de l'indicateur de référence et si aucune sous-performance passée ne doit encore être compensée. Le montant réel variera en fonction de la performance de votre investissement. L'estimation des coûts agrégés ci-dessus inclut la moyenne des 5 dernières années, ou depuis la création du produit si celui-ci a moins de 5 ans.
Coûts de transaction : 0,63% de la valeur de votre investissement par an. Il s'agit d'une estimation des coûts encourus lorsque nous achetons et vendons les investissements sous-jacents au produit. Le montant réel varie en fonction de la quantité que nous achetons et vendons.

Carmignac Patrimoine A EUR Acc

ISIN: FR0010135103

Durée minimum de placement recommandée

Risque plus faible Risque plus élevé

1 2 3 4 5 6 7
Principaux risques du Fonds

ACTION: Les variations du prix des actions dont l'amplitude dépend de facteurs économiques externes, du volume de titres échangés et du niveau de capitalisation de la société peuvent impacter la performance du Fonds.

TAUX D’INTÉRÊT: Le risque de taux se traduit par une baisse de la valeur liquidative en cas de mouvement des taux d'intérêt.

CRÉDIT: Le risque de crédit correspond au risque que l’émetteur ne puisse pas faire face à ses engagements.

RISQUE DE CHANGE: Le risque de change est lié à l’exposition, via les investissements directs ou l'utilisation d'instruments financiers à terme, à une devise autre que celle de valorisation du Fonds.

Le Fonds présente un risque de perte en capital.

Source : Carmignac, Bloomberg, 30/09/2021. Performance de la classe d’actions A EUR acc, code ISIN : FR0010135103.
1Indice de référence : 50 % MSCI ACWI (USD) (dividendes nets réinvestis) + 50 % ICE BofA Global Government Index (USD). Rééquilibré chaque trimestre. Performance de la classe d’actions A EUR acc.
2 23/01/2019
3 EUR Moderate Allocation - Global