Carmignac

Carmignac Portfolio Patrimoine Europe : Lettre des gérants de portefeuille

Carmignac Portfolio Patrimoine Europe A EUR Acc a enregistré une baisse de -0,20% au cours du troisième trimestre 2021, en deçà des +0,43% de son indicateur de référence¹, portant la performance du fonds à +6,74% depuis le début de l'année contre +6,47% pour l'indicateur de référence.

  • -0.20%
    Performance de Carmignac Portfolio Patrimoine Europe

    au 3ème trimestre 2021 pour la part A EUR Acc.

  • +0.43%
    Performance de l’indicateur de référence

    au 3ème trimestre 2021.

  • +6.74%
    Performance du Fonds depuis le début de l’année

    versus +6.47% pour son indicateur de référence.

Analyse de la performance trimestrielle

Les marchés ont été très agités au cours du troisième trimestre 2021, avec des performances globalement contrastées. Sur les actions européennes, la saison de publication des résultats du deuxième trimestre a été globalement favorable avec une forte proportion de résultats supérieurs aux attentes. Au cours de cette période, le contexte a été bénéfique pour un groupe de plus en plus restreint de valeurs dans les secteurs du luxe et des semi-conducteurs. Toutefois, cette dynamique positive, également portée par la reprise post-Covid ainsi que par le soutien fiscal et monétaire, s'est enrayée début septembre. La montée des pressions inflationnistes et la perspective d'un ralentissement de la croissance mondiale tirée par la Chine ont pesé sur l'enthousiasme des investisseurs. Cette combinaison, qui rend les perspectives du marché à court terme incertaines, a pesé sur les actifs risqués, car la politique des banques centrales pourrait être remise en cause. Tout comme les actions, les taux européens ont connu un trimestre mouvementé. Bien que les taux nominaux n'aient pratiquement pas bougé au cours du trimestre (-0,20 % pour le taux allemand à 10 ans ), ils ont atteint leur point le plus bas début août avant de remonter au cours des dernières semaines. La stabilité des taux nominaux sur le trimestre a amené les taux réels à des niveaux historiquement bas (taux réel allemand à 10 ans proche de -2%1).

Au cours du trimestre, le fonds a utilisé toute la flexibilité que lui offre son mandat pour détecter les moteurs de performance dans chacune des phases mentionnées ci-dessus. Nous avons maintenu un niveau relativement prudent d'exposition aux actions (~30% en moyenne), ce qui nous a coûté en termes relatifs. Notre sélection d'investissements en actions, qui se concentre sur les entreprises à rentabilité élevée et stable, réinvestissant en interne pour générer une croissance séculaire, a bien fonctionné jusqu'à la fin du mois d'août et, à l'image des marchés actions européens, a souffert en septembre. En ce qui concerne la sélection de titres, les secteurs dans lesquels nous sommes les plus exposés, à savoir la technologie, la santé et l'industrie, ont le plus contribué à la performance du fonds. ASML, le fabricant d'équipements pour semi-conducteurs, a continué à bien performer avec une hausse de +12 % sur le trimestre et de +63 % depuis le début de l'année1. Ces bons résultats sont les conséquences des trois facteurs suivants : sa dernière technologie, l'EUV, fait l'objet d'une demande croissante de la part des fabricants de puces électroniques qui l'utilisent pour améliorer les performances et la puissance de leurs produits ; la demande de semi-conducteurs dans le monde est supérieure à l'offre, entraînant une augmentation des capacités de production; et enfin, les récents problèmes d’approvisionnement de semi-conducteurs occasionnent des investissements supplémentaires en raison des tensions géopolitiques qui peuvent en découler. A l'inverse, nous n'étions pas exposés au secteur bancaire qui a été très performant, avec une hausse de plus de 5 % au troisième trimestre2. Nous avons également subi quelques revers spécifiques sur certains titres en septembre, notamment au sein du secteur du luxe. Le secteur avait bien performé depuis le début de l’année à l’image de LVMH qui bénéficiait d'une forte demande pour ses marques mode et maroquinerie, Louis Vuitton et Dior. Le titre a souffert de l'annonce par le premier ministre chinois d’une volonté de "prospérité commune" et d'une probable augmentation des taxes sur les riches en Chine, qui sont d'importants acheteurs de produits de luxe. Cette annonce a fait vaciller les actions du secteur du luxe.

En ce qui concerne les taux européens, le marché estime que le risque d'un retrait de la Banque centrale européenne (BCE) est réaliste. Le message de la Banque centrale dans les semaines à venir concernant la voie à suivre après la fin du programme d'achat d'urgence suite à la pandémie (PEPP en anglais), c'est-à-dire après mars, sera déterminant. Dans cet environnement, nous pensons que l'ensemble du marché obligataire est à risque (taux Core, obligations périphérique et crédit) et le fonds nécessite une politique de gestion du risque très stricte. En effet, la partie la plus risquée du marché des taux européens (crédit et taux souverains non-Core) bénéficie encore de spreads à des niveaux proches des plus bas, ils n'offrent donc aucun matelas de sécurité en cas de correction sur les taux. En conséquence, nous avons fait preuve de prudence et de flexibilité au cours de la période pour saisir des points d'entrée attrayants, comme par exemple notre investissement tactique dans la dette européenne non-Core au début de l'été, qui offrait des opportunités intéressantes à ce moment-là.

Perspectives et positionnement

Depuis que la Covid-19 a frappé début 2020, les marchés européens ont connu des mouvements volatiles aussi bien sur les valeurs de croissance que value. Cependant, au final, la classe d'actifs a progressé au-delà des niveaux de 2019 et la volatilité qu'elle a connue a engendré de nombreuses opportunités. À ce jour, au sein de notre portefeuille, nous continuons de privilégier les sociétés de croissance séculaire de qualité qui ont la résilience nécessaire pour surmonter d'éventuelles déceptions sur la croissance du PIB ou les prévisions d'inflation. Les secteurs de l’industrie, des soins de santé, de la consommation discrétionnaire et de la technologie sont les secteurs où nous identifions la majeure partie de ces opportunités. De plus, l'Europe recèle de pépites insoupçonnées dans des secteurs prometteurs tels que la numérisation ou les énergies renouvelables. En tant qu'investisseur de long terme, nous profitons de la faiblesse actuelle des cours boursiers dans ses secteurs pour ajouter de nouveaux titres à des prix attractifs. Par ailleurs, nous disposons actuellement d’une sensibilité négative à l’échelle du fonds sur les obligations Core, en attente d’une possible réaction de la BCE sur les taux si l’inflation à moyen terme continue à etre orientée à la hausse. Toutefois, nous maintenons une approche prudente mais flexible pour nous adapter à tout changement de politique monétaire et fiscale en utilisant notre large palette de sensibilité (de -4 à 10). Pour finir, notre construction de portefeuille gère les risques des marchés obligataires à l’aide d'un niveau extrême de liquidités (50%) et des positions courtes sur les taux, tout en tirant parti des sociétés à rentabilité élevée et stable, qui réinvestissent en interne pour générer une croissance séculaire, visible et stable.

À la fin du trimestre, l'exposition nette aux actions était d'environ 42%, l'exposition aux obligations d'État d'environ 11% et le niveau de liquidités d'environ 49%. Le Fonds est également exposé à l’Euro à hauteur de 89 % (la couronne danoise incluse), les 11 % restants étant répartis entre les investissements en actions libellés en GBP, SEK et CHF. Enfin, la sensibilité du fonds s’établit à -111 pb3 .

Aide-mémoire sur la stratégie

Un fonds mixte socialement responsable axé sur les actions et les obligations européennes. Le processus d'investissement concilie une sélection bottom-up à long terme d'actions et d'obligations, avec une approche macroéconomique dynamique. La sélection des actions se concentre sur les sociétés présentant les meilleures perspectives de croissance à long terme, comme en témoignent leur rentabilité élevée et durable et leur potentiel de réinvestissement interne. La sélection des obligations se concentre sur les entreprises dont l'effet de levier et les flux de trésorerie sont mal évalués ou en voie d'amélioration, ainsi que sur le crédit souverain, l'inflation ou les perspectives politiques. La stratégie vise à contribuer positivement à la société et cherche également à minimiser son impact environnemental en ayant une empreinte carbone réduite. Au moins 50 % des actifs sont investis en permanence dans des titres obligataires. Le fonds vise à surperformer son indicateur de référence sur 3 ans, tout en atténuant les risques de baisse.

Source: Carmignac, au 30/09/2021

Carmignac Portfolio Patrimoine Europe

Une solution adaptée à l'investissement de long-terme

Découvrez la page du fonds

Carmignac Portfolio Patrimoine Europe A EUR Acc

ISIN: LU1744628287

Durée minimum de placement recommandée

Risque plus faible Risque plus élevé

Rendement potentiellement plus faible Rendement potentiellement plus élevé

1 2 3 4 5 6 7
Principaux risques du Fonds

ACTION : Les variations du prix des actions dont l'amplitude dépend de facteurs économiques externes, du volume de titres échangés et du niveau de capitalisation de la société peuvent impacter la performance du Fonds.

TAUX D’INTÉRÊT : Le risque de taux se traduit par une baisse de la valeur liquidative en cas de mouvement des taux d'intérêt.

CRÉDIT : Le risque de crédit correspond au risque que l’émetteur ne puisse pas faire face à ses engagements.

RISQUE DE CHANGE : Le risque de change est lié à l’exposition, via les investissements directs ou l'utilisation d'instruments financiers à terme, à une devise autre que celle de valorisation du Fonds.

Le Fonds présente un risque de perte en capital.

* Echelle de risque du DICI (Document d’Informations Clés pour l’Investisseur). Le risque 1 ne signifie pas un investissement sans risque. Cet indicateur pourra évoluer dans le temps.

Carmignac Portfolio Patrimoine Europe A EUR Acc

ISIN: LU1744628287
2018 2019 2020 2021 2022 (YTD)
?
Year to date
Carmignac Portfolio Patrimoine Europe A EUR Acc -4.77 % +18.67 % +13.86 % +9.47 % -5.52 %
Indicateur de référence -4.83 % +16.38 % +2.35 % +10.25 % -6.06 %

Scroll right to see full table

3 ans 5 ans 10 ans
Carmignac Portfolio Patrimoine Europe A EUR Acc +9.44 % - -
Indicateur de référence +3.99 % - -

Scroll right to see full table

Les performances passées ne préjugent pas des performancesfutures. Elles sont nettes de frais (hors éventuels frais d’entrée appliqués par le distributeur).

Source : Carmignac au 29/04/2022